Visite : SharePrint un imprimeur innovant

Visite : SharePrint un imprimeur innovant

Ce jeudi 14 décembre, les étudiants de la licence ont visité l’imprimerie SharePrint située à Maxéville.

SharePrint a été fondée en Lorraine en 1966 et s’est étendue ensuite en Ile-de-France en se développant dans les domaines de l’impression numérique et de la maîtrise de l’Offset UV.

Cette visite nous a permis de comprendre l’ensemble des étapes qui suivent la création d’un document tel qu’un flyer ou une affiche.

Quelles sont ces étapes ?
Suite à l’envoie de notre document à l’imprimerie, celui-ci est vérifié, envoyé en impression, découpé et plié si besoin.

Concernant l’impression, SharePrint possède 2 types de presse :

  • Une presse numérique
  • Une presse Offset UV

La presse numérique, imprime en RVB (Rouge, Vert et Bleu). Elle donne un meilleur rendu en comparaison à l’impression en CMJN (Cyan, Magenta, Jaune et Noir). Lorsque que l’on regarde à la loupe, une multitude de points de couleur apparaît.

 

Exemples d’impressions réalisables avec une presse numérique

La presse numérique a la capacité d’imprimer des feuilles de format A3 en recto-verso. Elle peut également imprimer des documents grands formats allant jusqu’à 1m50 par 2m et permet aujourd’hui d’imprimer des PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) pour les entreprises. Ce type d’impression a un coût unique par feuille et n’est pas fait pour une impression en grande quantité.

 

 

 

 

Photo de presse Offset

Presse Offset

La presse Offset UV est capable de presser 6 couleurs (CMJN + Blanc + Vernis).
Pourquoi le blanc ? Pour un matériau transparent par exemple, une sous-couche blanche est nécessaire pour que l’impression ressorte. Cette presse est capable d’imprimer avec des encres spéciales UV qui résistent à la lumière du soleil et sur des supports synthétiques tels que le PVC. La machine contient un système de séchage qui permet un emploi dès la sortie de la machine.  Son coût est dégressif, plus elle imprime, plus le coût de chaque feuille diminue.

 

 

Nous avons découvert une technique d’impression : la vitrophanie. Elle permet d’imprimer des 2 cotés un film transparent pouvant coller sur une vitre à l’intérieur. Ce système sert, par exemple, pour les affiches sur les vitrines des commerces. Cette technique évite les graffitis, griffures et autres dégradations.

 

Autre point que nous avons vu, le pliage des livres, fascicules et petites brochures. Il y a 2 techniques, le « dos carré collé » et la « piqûre à cheval ». Le dos carré collé, comme son nom l’indique permet un aspect carré au dos, des angles nets et précis, grâce à une technique de découpe et de collage des pages qui s’appelle le grécage.
La piqûre à cheval, quant à elle, est une technique qui consiste à piquer à l’aide d’agrafes au centre du document puis de couper le contour du feuillet. La piqûre à cheval se fait avec un faible nombre de pages sinon le livre ne se ferme pas correctement. Par exemple en taille A5 nous ne pouvons avoir qu’un maximum de 32 pages. Au-delà, il est nécessaire d’utiliser le dos carré, mais cette technique a un coût plus élevé.

 

Photo de la technique du grécage

Exemple de grécable réalisé sur un paquet de feuilles afin de réaliser la technique du dos carré.

 

De nos jours, de nombreuses techniques sont employées pour rendre un produit le plus attractif possible. Nous avons eu l’occasion d’en observer quelques-unes comme le vernis 3D relief, esthétique et intéressant au toucher, avec option braille.

 

Plaquette expliquant les trois types d’impressions de l’Or

L’imprimerie propose également 3 techniques d’impressions d’or : impression sur presse numérique ou presse Offset grâce à 2 pantones de couleur dorée ou argentée et pour terminer le marquage à chaud. Ce dernier, sûrement le plus esthétique de tous, s’effectue avec un film très fin déposé à chaud sur l’imprimé à l’aide d’un cliché spécialement fabriqué en laiton ou en cuivre selon le besoin.

 

 

 

 

Les professionnels que nous avons rencontrés aujourd’hui seront ceux avec qui nous travailleront demain. Lorsque nous voudrons réaliser un support de communication pour un événement ou une campagne, c’est à eux que nous devrons nous adresser. Ce fût donc l’occasion de nous préparer à entrer sur le marché de l’emploi.

Merci à SharePrint pour cette visite !