Conférence Cap’Com: Faut-il payer pour être vu sur Facebook ? 

Lors du forum Cap’Com 2014, deux de nos étudiantes ont pu assister à une conférence sur l’utilisation du réseau social Facebook et notamment sur l’intérêt de payer pour augmenter sa visibilité. Revenons en quelques phrases sur ce thème.

L’utilisation des réseaux sociaux pour l’organisation d’un événement

Tout d’abord, si un événement est prévu au cours de l’année, il convient de le relayer sur les réseaux sociaux. Pendant l’événement, il faut publier des photos et vidéos afin de faire vivre l’événement auprès des internautes. Mettre en place un teasing peut être également intéressant (exemple : J-3 …, J-2 …). La réactivité est alors essentielle, il faut être le premier à parler de ce qui s’y passe !

Au cours de l’année, on peut organiser un concours photo ou créer un petit reportage afin de faire vivre la page, et faire participer les personnes qui aiment la page Facebook.

A l’occasion d’un événement, on peut aussi créer un personnage qui l’incarne, et imaginer des petits jeux entre ce personnage et les internautes, tant sur internet que dans la “vie réelle”, en organisant des animations en ville afin de faire la promotion de l’événement.

Au niveau des retombées, tous ces moyens participeront à donner l’image d’une ville dynamique et originale.

Les différents moyens pour faire vivre sa page Facebook

On peut organiser un concours photo où les personnes devraient mettre en ligne leurs photos, la gagnante sera désignée selon le nombre de j’aime sur chaque photo. La photographie permet de valoriser l’image de la ville, ainsi que de créer un sentiment de fierté chez les fans.

On peut aussi raconter une histoire : par exemple en hiver, valoriser le travail des agents de déneigement, les prendre en photo et expliquer leur travail. Cela permet aussi d’améliorer la compréhension des habitants par rapport à ce travail, de la difficulté de la tâche s’il y a des intempéries, et ainsi de diminuer significativement le nombre de commentaires négatifs si des petits problèmes ou retards se présentent.

Proposer des jeux aux fans : Par exemple, un jeu “connaissez-vous bien votre ville ?”. Cela consiste à prendre en photo des quartiers de la ville et faire deviner aux gens leur emplacement exact. Il ne faut pas que l’endroit soit trop évident, pour que les gens cherchent un peu.

Faire participer la communauté : Capitaliser sur les photos que les habitants ont pris de la ville. Il ne faut pas oublier de citer les crédits photo. Cela se fera sur une durée d’une 20aine de jours, pas plus au risque de lasser. Les personnes participants ont alors un sentiment de fierté lorsque leur photo est publiée.

Si la ville dispose d’un magazine, on peut proposer aux personnes de se prendre en photo avec leur magazine partout dans le monde.

 

 En conclusion, faut-il payer pour être vu sur Facebook ?

La réponse est NON, si l’on veut privilégier la qualité des fans à la quantité. Il est important de payer uniquement si nous avons pour but d’augmenter de manière considérable de nombre de fans sur la page (des centaines de milliers), mais du coup il faudra acheter des fans, qui ne se sentiront pas concerné par nos actions.

Il faut travailler sur le positif pour générer du positif. Etre présent sur Facebook nécessite d’être disponible le soir et les weekends. Les innovations sont importantes pour se démarquer.
Quant aux commentaires négatifs, il est essentiel d’y répondre de manière intelligente, de chercher à comprendre la colère de la personne et tenter de l’apaiser. Enfin, chaque opportunité doit être saisie.

Le projet tutoré long 2014-2015

Le projet tutoré long 2014-2015
La Boucle de la Moselle par l'association des Boucles de la Moselle

La Boucle de la Moselle

Ce projet tutoré long a pour but de faire connaitre internationalement, une piste fluviale, pédestre mais surtout cyclable qui passe par plusieurs villes et villages de Meurthe-et-Moselle. La Boucle de la Moselle a l’avantage de passer par des lieux dotés d’un patrimoine culturel et architectural qui ne peuvent qu’attirer les touristes

La Boucle de la Moselle par l'association des Boucles de la Moselle

La Boucle de la Moselle par l’association des Boucles de la Moselle

 

La promotion de la LP CP&ON est divisé par groupe de 7, avec 4 étudiants dans chacun d’eux qui travaillent ensemble sur ce sujet tout au long de l’année. C’est la première fois que le projet tutoré long est le même pour tous. Des réunions ont lieux avec le commanditaire du projet a peu près tous les mois, et différents intervenants qui ont un rapport de près ou de loin avec La Boucle de la Moselle, viennent nous éclairer sur certaines pistes pour mener à bien ce projet. Les élèves sont accompagnés et supervisés par une autorité de tutelle avec qui ils peuvent analyser l’état d’avancement du projet et acquérir quelques conseils stratégiques.

Ce projet débouchera sur une soutenance en mars, et aura pour but de juger la capacité d’analyse des étudiants en terme de demande, et des possibilités de conception et de réalisation.

Conférence Cap’Com’ : « Diffuser la culture numérique dans son organisation »

Par lpcpon

 

Les étudiants de la LP C&ON à la conférence Cap'Com

Les étudiants de la LP C&ON à la conférence Cap’Com

L’atelier Cap’Com « Comment diffuser la culture numérique dans son organisation ? » a été, pour de nombreux professionnels, l’occasion d’échanger sur leurs situations respectives. Retour sur deux tables rondes auxquelles ont participé les étudiants de la LP CP&ON.

Composer avec ses élus, geeks ou pas geeks.

Animée par Christophe Disic, responsable de la communication interne du Ministère de la Santé et des Affaires sociales

L’objectif de cette première discussion était de faire ressortir les différents comportements des élus vis-à-vis de la communication sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

Journaliste territorial

Par lpcpon
Le journaliste territorial recueille, vérifie et traite l’information et l’actualité sur un sujet donné en vue de sa diffusion média.
Les missions
  • Il sélectionne le sujet, le thème à traiter
  • Il recherche les sources d’information
  • Il recueille l’information ( par enquêtes, reportages, interviews)
  • Il met en forme et rédige l’information
  • Il peut être amené à traduire des informations dans d’autres langues
  • Il peut animer des débats et des événements institutionnels
  • Il suit l’exécution de la mise en page et la fabrication du journal
Ses qualités
  • Utilisation d’outils bureautiques, de PAO, de logiciels d’édition multimédia et de gestion de base de données
  • Qualités rédactionnelles
  • Pratique au moins une langue étrangère
  • Doit connaitre les règles typographiques ainsi que la chaîne graphique
  • Qualité de manager pour parfois gérer son équipe, s’il en a une

Assistant webmaster

Par lpcpon
Assistant webmaster
L’explosion des sites Internet a permis de développer deux fonctions: le webmaster qui est souvent l’administrateur, mais aussi son collaborateur: l’assistant webmaster, ou assistant de réseau. Celui-ci doit assurer l’animation et la maintenance des sites Web.

Chargé de référencement web

Par lpcpon
Chargé de référencement web
Le chargé de référencement web travaille en agence, à son compte ou en entreprise. Il met tout en œuvre pour que le site de son client se retrouve en tête des recherches sur Internet. C’est une profession en plein expansions au carrefour de plusieurs disciplines : rédaction, technique, marketing, relation client.

Assistant chef de projet internet

Par lpcpon
Assistant chef de projet internet
L’assistant chef de projet internet est un membre important de la chaîne de production d’un site internet ou d’un projet multimédia. Il est chargé de seconder le chef de projet dans la conduite du processus de conception, son rôle est important car il est le relais opérationnel.

Conférence Cap’Com « Le site web a-t-il encore sa place dans l’écosystème numérique? »

Mercredi 10 décembre 2014, un petit groupe de notre promo LP CP&ON a eu la chance d’assister à certaines conférences du Forum Cap’Com 2014 à Nancy.

Le thème de la conférence à laquelle nous avons pu assister était “Le site web a-t-il encore sa place dans l’écosystème numérique?”.

Pilotée par Marc Cervennansky, la conférence a fait participer différents acteurs: Gaëlle Rivoal, responsable du pôle innovation et multimédia du Conseil général Loire – Atlantique, Hugues Dauta, responsable web de la ville d’Eysines et Philippe Deracourt, chef de projet communication numérique au Conseil général du Val-de-Marne et délégué général de l’association Communication publique.

Clavier d'ordinateur - Life of Pix

Clavier d’ordinateur – Life of Pix

Voici les liens de leurs sites respectifs :

Community Manager

Par lpcpon
Community Manager
Le Community Manager est chargé de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission consiste à développer et à gérer la présence d’une organisation sur Internet. Il travaille pour un annonceur, une agence, une entreprise, un site web. Il est en quelque sorte la « version 2.0 » du webmaster.

Chargé de publication

Par lpcpon
Chargé de publication
Le chargé de publication rédige, met en forme et prépare la diffusion d’informations écrites, parlées, télévisées et multimédia en tenant compte de la diversité et des spécificités des publics, à partir d’informations recueillies auprès de l’institution et de son environnement. Il collabore avec les services de la collectivité et appréhende le milieu local.