La Lorraine, un territoire cinématographique ?

Il est évident que quand nous parlons cinéma, nous n’évoquons jamais – voire rarement – la Lorraine. Loin des westerns tournés en Italie, des films d’horreurs de l’Europe de l’Est ou encore des blockbusters hollywoodiens, cette région a pourtant connu et vu le passage de nombreux réalisateurs. Quelques personnes, membres du CREM, se sont penchées sur le sujet pour nous proposer un travail complexe et complet qui fait le panorama des films tournés dans notre région. Retour sur une journée de présentation.

La plateforme Publidata.

La nouvelle plateforme qui révolutionne l’approche digitale des collectivités.

Publidata Plateforme

« Chaque habitant est en moyenne usager de 11 territoires administratifs éditant 24 sites Internet, soit environ 18 000 pages de contenus. Interopérabilité entre tous ces sites, ces données, ces contenus ? Quasi nulle. Personnalisation pour l’habitant ? Proche de zéro.  » C’est pour cette raison que Publidata a été créée.

Un diplôme accessible en formation continue – Entretien et modalités

Un diplôme accessible en formation continue – Entretien et modalités

Toute personne sans statut d’étudiant depuis au moins 12 mois, inscrite au Pôle Emploi, indemnisée ou non, qui souhaite suivre une formation diplômante de niveau Bac+3 en communication, a la possibilité de postuler en formation continue à la Licence Professionnelle Communication Publique & Outils Numériques. Un dispositif d’insertion financé par la Région Lorraine qui profite à 4 étudiants de la promotion 2016/2017. C’est le cas de Lydia, une jeune femme dynamique de 21 ans. Installée dans le hall de l’IUT, le regard vif et la posture sereine, que pourraient trahir deux cafés serrés qui lui font face, elle a accepté d’évoquer pour nous son expérience. Entretien.

L’utilisation des réseaux sociaux en communication publique

L’utilisation des réseaux sociaux en communication publique

Facebook, Twitter, Snapchat, LinkedIn… L’utilisation du web 2.0 s’est largement répandue du fait de l’appropriation massive par les usagers. 

Les réseaux sociaux se développent de plus en plus, et deviennent de véritables outils de communication et de publicité gratuite pour les collectivités. Celles-ci ont donc l’opportunité de communiquer auprès d’une grande partie de ses cibles, puisque chaque réseaux permet de fédérer sa propre communauté. L’utilisation d’un média social varie l’un à l’autre, et par conséquent, en avoir plusieurs permet d’atteindre un public plus large et surtout des tranches d’âge différentes.

Table Ronde : Le métier de communicant dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche

Table Ronde : Le métier de communicant dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche

Le métier de communicant dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche

Cette fonction souvent méconnue du métier était au cœur du débat pour la dernière conférence organisée par la LP CPON.

Dans l’optique de rendre le dialogue plus facile, c’est sous forme de table ronde que s’est déroulé l’événement. Au programme : l’intervention de trois professionnels de la communication en poste dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche. C’est donc avec le plus grand intérêt que les étudiants de la licence ainsi que de l’IUT Charlemagne ont accueilli :

Bougez avec le service civique !

Bougez avec le service civique !

 

Entre 16 à 25 ans, expérimentés ou non, les jeunes peuvent devenir volontaires en service civique. Le président de la République est venu dernièrement à Nancy mettre en valeur ce dispositif.

Le service civique est un engagement pris pour une durée de six à douze mois. L’objectif, sur la base du volontariat, est de réaliser une mission d’intérêt général auprès d’une association, d’une collectivité locale ou d’un établissement public. La Meurthe-et-Moselle est le deuxième territoire après Paris en nombre de jeunes en service civique !

Depuis sa création en 2010, 85 000 jeunes se sont engagés, dont 2 600 jeunes en Meurthe-et-Moselle. Avec 400 contrats signés, le conseil départemental est le premier employeur.
Mathieu KLEIN, le président, a rappelé cet engagement lors de la venue le 10 novembre dernier de François Hollande. « Dans notre territoire, nous faisons confiance à notre jeunesse pour qu’elle puisse grandir et qu’elle nous aide, nous aussi, acteurs locaux, à grandir et à avancer ».

Dans la région Grand-Est, on constate une volonté d’augmentation du nombre de des services civique.
A l’occasion du Forum de l’Engagement qui s’est tenu au lycée Chopin de Nancy, Martin HIRSCH, président de l’Institut de l’Engagement et Mathieu KLEIN ont signé un Accord pour l’ouverture de l’Antenne Grand Est de l’Institut de l’Engagement. Le chef d’Etat en a profité pour rencontrer des jeunes volontaires et leurs tuteurs.

L’institut de l’engagement permettra aux jeunes qui montrent un fort potentiel de développer et de consolider les qualités qu’ils ont révélées durant leurs volontariats. L’institut de l’Engagement les orientera vers des formations diplômantes partenaires. Il peut également permettre à certain de créer une association, une entreprise, un projet en bénéficiant d’un soutien adapté.
En un mot, cette entité offre un accompagnement et met en place un système de parrain pour assurer le suivi de la mission.

L’accueil du Président de la République a été confié aux jeunes volontaires. Ils représentaient des tâches d’intérêt général très différentes : sport, santé, éducation pour tous, culture et loisir, développement international et aide humanitaire, environnement, autant de thèmes que de missions.

Une étudiante témoigne : « Je suis actuellement volontaire en service civique au Château de Lunéville en qualité de Médiatrice de grands projets socioculturels et citoyens. Pour moi, l’enjeu de ces 12 mois de mission est double : acquérir des compétences, les valoriser sur mon CV grâce à un an d’expérience(s) au sein du Château des Lumières et mieux comprendre le fonctionnement spécifique d’une  organisation publique. »

 

L’ambition du Président de la République ? Atteindre le nombre de 350 000 jeunes engagés en 2018.

En ferez-vous partie ?

 

Pour retrouver les offres de missions suivantes :

  • Actions et projets dans les domaines de l’éducation artistique et culturelle et du sport
  • Contribuer à l’organisation du temps libre des élèves internes en développant des activités nouvelles
  • Participer à l’accompagnement des personnes hébergées en établissement médico-social
  • Accompagnateur des  publics utilisant internet et des outils d’accès

 

Rendez-vous sur le site du Service Civique !

Vous pouvez également vous renseigner sur le Service Volontaire Européen et le Volontariat de Solidarité Internationale.

+ d’infos sur l’Institut de l’Engagement.

sc

 

M. Ghomerani