Stage dans la mairie de Rives Dervoises

Tous les étudiants en LP CPON, qui ne sont pas en alternance, doivent réaliser un stage de quinze semaines dans un organisme public. Pendant le stage, nous rédigerons un mémoire portant sur le sujet de notre choix. Un mémoire est un livret d’une cinquantaine de pages qui fait office de réflexion sur un sujet en particulier. Dans notre cas, ce sera sur un sujet qui concerne la communication publique et notre réflexion s’appuiera sur notre stage et sur des ouvrages. Pour nous aider, nous avons chacun un tuteur de stage. Après notre stage, nous réaliserons également une soutenance.

J’ai la chance d’effectuer un stage de quinze semaines dans la mairie de la commune de Rives dervoises. C’est une commune rurale située dans le département de la Haute-Marne, dans le Grand Est. Rives Dervoises est une des nouvelle commune française créée en janvier 2016. Elle regroupe les villages de Puellemontier, Droyes, Longeville-sur-la-Laines et Louze. La commune regroupe 1400 habitants.

Au niveau de la communication, ils réalisent un prospectus au format A4 chaque mois pour informer les citoyens de toutes les nouvelles qui concernent leur commune. Ils possèdent également un site web depuis octobre 2021. Mes missions seront de créer un livret d’accueil, d’optimiser et de mettre à jour le site web et de créer une chaîne YouTube ainsi que de faire sa communication.

Mon stage commencera le 21 mars 2022, j’ai hâte d’y être.

Berteaux Lisa

Journée Portes Ouvertes 2020 : Retour sur une journée riche en échanges

Les Journées Portes Ouvertes constituent une étape primordiale dans un parcours d’orientation et peuvent être décisives dans le choix d’une formation. Contenu d’une formation, débouchés professionnels, modalités d’admission… autant d’éléments sur lesquels informer clairement les étudiants. C’est dans cette optique que nous avons reçu les personnes venues à notre rencontre ce samedi 8 février 2020 de 9h à 17h à l’IUT Nancy-Charlemagne. L’occasion pour les membres de la LP CP&ON de faire découvrir la licence professionnelle tout en partageant leur expérience et ressenti sur cette formation. Retour sur une journée riche en échanges.


Des profils variés

Durant cette journée rythmée par des visites et des temps d’échange, nous avons orienté des personnes aux profils divers et variés. Suite à la diffusion d’un questionnaire, nous avons pu observer la diversité des formations dont sont issus nos visiteurs. Parmi les sondés, les filières suivies sont : 

  • DUT : Information-Communication, Techniques de Commercialisation, Métiers du Multimédias et de l’Internet, Packaging ; 
  • BTS : Communication, Assistant Manager, Design Graphique, Etudes de Réalisation d’un Projet de Communication, Négociation et Digitalisation de la Relation Client, Commerce International, Management Commercial Opérationnel ; 
  • L2 Communication ; 
  • L2 Administration économique et sociale ; 
  • Master : arts de l’exposition et de la scénographie, Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation ; 
  • Reconversion professionnelle ;
  • Terminale.

Des profils mais aussi des provenances géographiques variées. En effet, nos visiteurs ont fait le déplacement depuis les quatre coins de la région Grand Est. De Nancy et ses alentours en passant par Metz, Reims, Strasbourg, Saint-Dié des Vosges et Chaumont, les étudiants se sont déplacés de loin pour obtenir des réponses à leurs questions.

Des temps d’échange décisifs

Les temps d’échange ont permis à des étudiants de peaufiner leur projet d’orientation. Les réponses apportées quant au contenu de la formation et son déroulement ont renforcé leur attrait : 45% des sondés envisagent d’intégrer la licence l’an prochain. 

“La licence semble être dans la continuité de ma formation actuelle.”

Parmi les 45%, nombreux sont ceux qui expriment le souhait de réaliser la formation en alternance, souhait réalisable puisque la licence sera ouverte dès l’an prochain en apprentissage ou en parcours classique.

Pour d’autres, les réponses apportées ont permis d’éclaircir des aspects de la licence. Avant sa visite, une étudiante intéressée par le graphisme pensait que cette formation était celle qui convenait le mieux à son projet. La PAO n’étant pas dominante en CP&ON, nous l’avons donc orientée vers la LP Création Publicitaire, licence également proposée par l’IUT Nancy-Charlemagne. 

Retour en images

Afin de clôturer cet article, nous vous proposons un retour en images sur cette journée.


Ponctuée de nombreux échanges, cette Journée Portes Ouvertes aura permis – nous l’espérons – d’aiguiller les étudiants dans leur projet professionnel.

La communication des Parcs Naturels Régionaux

Institués en 1967, les Parcs Naturels Régionaux (PNR) sont nés suite à une réflexion engagée par la DATAR, délégation à l’aménagement du territoire. Si les Parcs Nationaux sont réservés à des espaces non habités, les territoires des PNR sont eux des territoires où l’on vit, où l’on travaille et où l’on se divertit. Établissement public de coopération intercommunale, les PNR sont des syndicats mixtes constitués sur la base du volontariat. Ils ont pour rôle le développement économique et social de leur territoire, tout en préservant et valorisant le patrimoine naturel, culturel et paysager. La communication tient une place importante au sein de ces structures. Informer, sensibiliser, faire connaître… Voilà les enjeux que cette communication multiforme doit relever.

 

Côté Parc est le magazine du PNR de Lorraine.

Informer sur les activités

Chaque PNR développe sa propre communication dans le respect de la charte graphique du réseau des PNR. De nombreux outils sont mobilisés afin d’informer le public sur ce qui se passe au sein des PNR et présenter leurs territoires. Il peut s’agir d’éditions, de dépliants de présentation, de calendriers des manifestations, de guides et topo-guides, de cartographies… Les sites internet ainsi que les réseaux sociaux sont mis à profit pour diffuser l’information. De plus, les PNR développent des liens avec les médias et des partenaires afin de relayer les actions du territoire, et de valoriser les savoir-faire. Une présence dans les fêtes et les manifestations locales permet également d’informer les habitants.

 Sensibiliser aux enjeux environnementaux et à la préservation de la nature

Le PNR de l’Avesnois est partenaire du Mois de la Bio qui vise à promouvoir l’agriculture biologique.

Les PNR travaillent sur de nombreuses thématiques : éducation au territoire, aménagement durable, environnement, culture… Au-delà d’une simple information, les PNR ont pour mission de sensibiliser les habitants de leurs territoires aux enjeux environnementaux et à la préservation de la nature. Cela passe par la création d’expositions, de parcours découverte, de brochures, d’animations… Des actions pédagogiques sont mises en œuvre par les PNR et leurs partenaires. Celles-ci s’adressent au grand public mais également à des cibles professionnelles. Nous pouvons ainsi citer les agriculteurs en direction desquels des projets agroécologiques sont développés pour encourager des changements de pratiques : réduction de l’utilisation des pesticides, implantation et entretien des haies et ripisylves[1], fauche tardive…

Faire connaître les territoires

Le PNR du Marais Poitevin a attribué la marque Valeurs Parc a des hébergements.

Les PNR, comme de nombreuses structures territoriales, s’inscrivent dans une démarche de marketing territorial. La Charte de chaque Parc est un outil stratégique comparable au projet de territoire mis en place par les collectivités territoriales. Elle fixe pour 10 ans les objectifs à atteindre, les orientations de protection, de mise en valeur et de développement du Parc, ainsi que les mesures à mettre en œuvre. De nombreux outils et actions sont développés au sein des PNR pour promouvoir leurs territoires. Ils ont d’ailleurs créé ensemble la marque VALEURS PARC NATUREL RÉGIONAL. Celle-ci met en avant des produits et services du territoire obéissant à des référentiels spécifiques. Il s’agit de faire connaître le territoire auprès de ses consommateurs, qu’ils soient implantés ou non sur le territoire.

 

Pour mener à bien les différentes missions de communication au sein d’un PNR, il faut des compétences nombreuses et variées en stratégie de communication, rédaction, PAO, relation presse, organisation d’évènement… Les services communication des PNR se composent généralement d’une à deux personnes. Il faut donc savoir être polyvalent et organisé.

 

[1] Formations végétales qui se développent sur les bords des cours d’eau ou des plans d’eau situés dans la zone frontière entre l’eau et la terre.