La réduction des déchets

 

Plus de 325 Millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France. Ce chiffre astronomique nous fait nous rendre compte d’un fait très simple : les français produisent beaucoup trop de déchets. À l’occasion de la fin de la SERD (= Semaine européenne de la réduction des déchets) les étudiants de la LP CPON s’engagent à sensibiliser le public à cette action citoyenne simple, mais qui pourrait avoir un véritable impact positif sur l’environnement.

La semaine européenne de la réduction des déchets est une initiative relativement récente car la première édition de cette semaine a eu lieu en 2009.  Elle s’inspire de la semaine Canadienne de réduction des déchets qui elle, a été mise en place dans les années 80. Cette semaine a pour but de sensibiliser les Européens à la question de la gestion des ordures ainsi que d’encourager les citoyens à agir concrètement pour réduire leurs productions de détritus. Au total, lors de cette semaine, ce n’est pas moins de 12 000 actions qui sont mise en place dans les 28 pays qui composent l’Union européenne.
Vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes les informations concernant la SERD sur leur site officiel

« Réduire ses déchets, c’est bon pour l’environnement, la santé et l’économie. Il faut toujours avoir en tête que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas »  – ADEME*

La production de déchets est en constante évolution chaque année en France. Les causes de cette évolution sont simples : l’évolution de notre mode de vie ainsi que l’évolution de notre mode de consommation. Un français produit en moyenne pas moins de 390 Kg de déchets par an, cela veut dire qu’en moyenne on produit plus d’un kilo de déchets par jour. Ce chiffre peut drastiquement diminuer si on adopte un comportement « Écocitoyen » par des actions simples effectuées quotidiennement. Il est alors vraiment possible de réduire sa production de déchets. Pour vous aider voici quelques conseils qui pourraient vous aider à démarrer.

Pour réduire votre production d’ordures ménagères, penser à faire du compost avec les restes de vos déchets alimentaires et vos déchets végétaux, la production de compost permettrait de réduire ses déchets de 40 kg par personne et par an.

Préférez les grands formats afin de réduire les emballages (prendre un pot de 1Kg plutôt que 8 de 125g), soyez malin lors de l’achat de vos produits, préférez un produit avec moins d’emballage (par exemple : prendre un simple tube de dentifrice plutôt que celui qui est dans un étui en carton). Pour réduire les emballages pensez également à utiliser des eco-recharges pour votre gel douche/shampoing et votre lessive.

De plus, de nombreux magasins proposent d’acheter des produits « en vrac », c’est-à-dire sans emballage comme du thé, du café, ou des céréales. Toutes ses actions contre le suremballage permettraient de réduire de 26 kilos les déchets de chacun chaque année.

Bannissez également les piles jetables, les sacs plastique ainsi que tous les produits à usages uniques (cotons-tiges, pailles, couverts-jetables). Enfin avant de jeter vos vieux vêtements, objets ou livres, ayez le réflexe de leur donner une nouvelle vie et de les redistribuer à ceux qui en ont besoin.

*’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

Une prise de conscience collective est nécessaire pour réduire durablement notre production de déchets, les quelques conseils que nous vous avons dispensés ne sont pas les seules actions que vous pouvez effectuer. Il y a une infinité de possibilités pour agir contre la prolifération des déchets. Si chacun fait un effort pour diminuer sa production, les effets positifs sur notre environnement se feront rapidement sentir. Il faut que la pensée collective rejoigne celle du développement durable afin de répondre au mieux aux besoins des générations futures.

Pour aller plus loin dans votre démarche :

Associations qui militent pour la réduction des déchets :

Plus d’astuces :

Une journée au coeur du Crazy Charly Day

Une journée au coeur du Crazy Charly Day
© IUT Nancy Charlemagne.

Crazy Charly Day. Jeudi 08 Février, 08h30 du matin. Près de 400 étudiants issus de quatre départements différents, entrent doucement et prennent place dans les deux amphithéâtres.
Les salles se remplissent petit à petit et une seule question au bout de chaque lèvre: quel sera le sujet?
Progressivement, les enseignants prennent place sur le devant de chaque salle, bientôt suivis du commanditaire Guillaume Ruiz de l’association Le Garage Solidaire de Lorraine, responsable du site web et qui coordonne les salariés, les fournisseurs et les clients au sein de l’entreprise.

Crazy Charly Day, témoignages d’un évènement incontournable

Le Crazy Charlie Day, un événement à ne pas manquer

 

 

Journée de folie à l’IUT Charlemagne

 

Crazy Charly Day est un événement interdisciplinaire au sein de L’IUT. 5 départements, soit 400 étudiants vont donc être plongés dans une situation inédite proposée par une entreprise lorraine.

Après avoir découvert le sujet à 8h00, les 60 équipes devront alors immédiatement s’immerger dans la situation et mettre tout en œuvre pour répondre à la demande de l’entreprise.

Cet exercice est un véritable défi transversal, mobilisant toutes les connaissances et compétences des étudiants dans des conditions très proches du milieu professionnel.

La pression va monter tout au long de la journée. La fin du jeu est annoncée pour 23h00 !

Le lendemain matin, les meilleurs dossiers seront présentés en amphi.

 

Deux étudiants ayant déjà participé à cette incroyable journée témoignent :

 

Maximin Béguin (étudiant en LP CPON ayant participé au Crazy Charly Day 2017 durant son DUT)

« J’ai aimé, ça met la pression sur un projet concret, ça permet de travailler en équipe, de se concerter dans des échéances réduites et de combiner les compétences de plusieurs personnes. Le Crazy Charly Day m’a apporté un moment de franche rigolade entre copains, la possibilité de travailler sur un projet concret et d’utiliser ce que j’ai appris en DUT. Le meilleur moment de la journée, c’est quand on assiste aux présentations à la fin car on découvre les projets des équipes concurrentes ! »

 

Théo Lemoine (étudiant en LP CPON ayant participé au Crazy Charly Day 2017 durant son DUT)

« C’est un grand événement. Chaque étudiant aborde le sujet en fonction de son cursus et des compétences spécifiques associées. Les professionnels sont présents toute la journée permettant ainsi des rencontres intéressantes et une meilleure immersion. Le Crazy Charly Day m’a permis de tester mes aptitudes à travailler en groupe et dans un temps limité. »

 

Bonne chance à toutes et tous et rendez-vous en amphi le Jeudi 8 Février !

 

Théo Lemoine