Portrait du cabinet Filor Avocats

Le cabinet Filor Avocats a été créé en 1970, la structure est située dans la région du Grand Est de la France à Villers-lès-Nancy, mais possède aussi deux autres cabinets à Lunéville et Paris. Ce cabinet accompagne depuis 50 ans ses clients en droit des sociétés, droit fiscal, droit pénal et contentieux, droit du travail et de la protection sociale. Il compte 28 salariés, allant des avocats associés et collaborateurs, aux secrétaires. Filor Avocats dispose d’une équipe d’avocats aux compétences multiples et complémentaires, composée d’experts dans toutes les disciplines du droit et du contentieux des affaires pour apporter leurs conseils.


Source : Site web de Filor Avocats


Les missions du cabinet


Elles sont diverses et variées mais s’articulent autour d’un axe essentiel, la satisfaction des clients et la pérennité du cabinet. Les avocats du cabinet interviennent prioritairement auprès des entreprises et des chefs d’entreprises de la région, pour la gestion de leurs intérêts sur un plan régional, national ou international, mais également auprès des particuliers en matière de contentieux, droit de la famille et droit patrimonial. Le cabinet dispose d’une parfaite connaissance du tissu économique régional et des instances judiciaires. Ce large champ de compétences permet d’apporter des informations qualitatives variées, notamment lorsqu’il s’agit de conseiller et de défendre les citoyens.


Les principaux outils de communication


Filor Avocats communique de différentes manières, notamment via son site internet pour délivrer des informations sur le cabinet, ses valeurs et ses engagements. Le cabinet est présent sur les réseaux sociaux pour répondre aux questions des citoyens, que ce soit sur LinkedIn, Facebook, Instagram et YouTube. Les supports print ne sont pas oubliés : ils comprennent des affiches, des cartes de visite, un livret d’accueil, un formulaire d’entrée en relation ou encore la promotion d’actions menées auprès d’association en faveur de l’éco-développement.


La stratégie de communication


Le cabinet développe une stratégie de communication dynamique via une présence sur les réseaux sociaux importante pour un cabinet d’avocats, en comparaison avec la concurrence. Les enjeux de la stratégie de communication au niveau global sont d’accentuer l’identité de Filor Avocats, via son développement numérique afin de mettre en exergue les compétences multiples du cabinet et son engagement dans une politique d’éco-développement, visant à améliorer l’image de marque du cabinet fondée sur une démarche respectueuse de l’environnement. Développer la présence sur les réseaux sociaux, permet de renforcer et développer sa relation client et citoyen. La démarche RSE de Filor Avocats vient renforcer la notoriété du cabinet en se différenciant de la concurrence, via une communication davantage tournée vers le client, notamment grâce à la rédaction d’articles d’utilité publique ou encore avec la mise en avant de journées de formation sur le site internet et les réseaux sociaux. Le cabinet s’inscrit aujourd’hui dans une démarche citoyenne grâce au respect de leur charte d’éco-responsabilité, mais surtout via différentes actions menées en faveur de l’aide aux citoyens sur les réseaux sociaux, tel que le format hebdomadaire « conseil du jour » qui permet d’apporter un conseil juridique compréhensible de tous.


Présence numérique de Filor Avocats


Nom : Filor Avocats
Adresse : 659 Avenue Paul Muller, 54600 Villers-lès-Nancy
Statut juridique : Société d’exercice libéral à responsabilité limitée
Effectifs : 28 salariés
Siret : 37080057500109
Siren : 370800575
Site web : www.filor-avocats.com
LinkedIn : www.linkedin.com/company/11353280
Facebook : www.facebook.com/filoravocats
Instagram : www.instagram.com/filoravocats
YouTube : www.youtube.com/channel/UCBnwl654g9G92M26Sy9hsaQ

Anaïs Cleuvenot

Ancienne étudiante de la promotion 2016-2017, Anaïs Cleuvenot est désormais chargée de communication.
Promotion 2016-2017
Chargée de communication à la mairie de Xertigny

C’est en 2017, qu’Anaïs Cleuvenot obtient son diplôme en Licence Communication Publique et Outils Numériques. Elle poursuit ses études en master Communication et Édition Numérique à la FSESJ de l’Université de Haute Alsace. Après un M2 en alternance au Parc Expo de Mulhouse, elle obtient son diplôme. 

Sitôt diplômée, elle est recrutée par la mairie de Xertigny située les Vosges, en tant que chargée de communication. Elle est en charge de la Gazette, un journal municipal bimensuel, ainsi que du site internet et de la page Facebook. Elle a également pour mission la conception graphique de nombreux supports de communication pour diverses associations xertinoises. 

Originaire d’un DUT Communication des Organisations, la Licence Professionnelle Communication Publique et Outils Numériques lui a permis de découvrir de nombreux aspects du secteur public et d’en comprendre le fonctionnement. De plus, cette formation lui a permis d’approfondir ses notions en outils numériques. 

Nous remercions Anaïs de nous avoir livré son témoignage !

Propos recueillis par Margo Herbin

Lydia MANGIN

Ancienne étudiante de la promotion 2016-2017, Lydia MANGIN nous livre son témoignage sur son parcours après la licence CPON.

Lydia MANGIN, ancienne étudiante de la LP CPON, promotion 2016-2017
Promotion 2016-2017
Micro entrepreneuse en communication digitale

Après l’obtention de sa licence et après avoir enchaîné quelques CDD, Lydia a décidé de reprendre ses études. Elle aspirait à devenir Chef de projet en communication digitale. Après quelques mois, elle s’est rendue compte que cette formation ne répondait pas à ses attentes. Elle a donc pris la décision d’arrêter.

En 2019, elle s’est lancée dans un nouveau projet : celui de l’entreprenariat en communication digitale. Étant désormais micro entrepreneuse, elle réalise des travaux dans le domaine du graphisme, de l’audiovisuel et plus particulièrement dans le développement de sites web. Elle développe notamment le site Pachir’art, projet de galerie d’art en ligne porté par l’une de ses camarades de promotion, Angélica Talata Benivo. Elle accompagne également ses clients dans leur communication : réseaux sociaux, référencement web…  

Pour Lydia, la licence CPON lui a permis de gagner en expérience notamment grâce au stage ayant abouti à un CDD de plusieurs mois. Les cas concrets présentés par les intervenants professionnels lui ont été d’une aide précieuse : ceux-ci lui ont permis de mieux appréhender certaines situations et d’acquérir plus d’aisance. Pour finir, elle déclare que :

La découverte du fonctionnement du secteur public m’aide à comprendre les besoins des clients.

Lydia Mangin

Nous remercions Lydia pour son témoignage et lui souhaitons bonne continuation !

Propos recueillis par Noémie Cordier