Conférence : « La place de la communication dans l’entreprise : le rôle stratégique du communicant »

Conférence : « La place de la communication dans l’entreprise : le rôle stratégique du communicant »

Organisée par six élèves de notre Licence, cette conférence s’est déroulée le mercredi 2 décembre 2015 à l’IUT Nancy-Charlemagne. Pierre Bresson, directeur de communication chez ENGIE, a réalisé un historique de la communication avant de laisser la parole à quatre anciennes étudiantes venues nous présenter leur parcours.

Années 60 : La révolution créative

Au cœur des Trente Glorieuses, les années 60 bénéficient d’une croissance économique importante. Ce sont des années de découverte, d’apprentissage d’un nouveau métier : celui de communiquant ! Au niveau publicitaire, les messages se limitent à une simple promesse. Les professionnels ont donc recours à un procédé efficace : la démonstration qui apporte la preuve par la promesse.

 

Années 70 : Les années voyage

Marquées par l’avènement de la télévision, les années 70 voient apparaître le marketing moderne. Elles sont également ponctuées par le début du chômage et de la crise. Au niveau marketing, les premières segmentations de marché sont réalisées et de nouveaux concepts de positionnement font leur apparition. L’axe majeur de la communication est la nouveauté car la priorité est la vente.

 

Années 80 : La décennie créative

Marquées par l’apparition de l’informatique, les années Tapie sont l’âge d’or de la publicité de sorte que tout le monde veut avoir sa campagne télévisée. Les professionnels du secteur lui trouvent une véritable influence sur la décision d’achat. Les consommateurs apprécient également la publicité à tel point que des nuit des « publivores » sont organisées pour rassasier le public.

 

Années 90 : Changements

Durant cette période, les publicitaires recherchent la confiance afin de vendre un capital crédibilité. Les discours sont donc teintés de bons sentiments, de tendresse et de responsabilisation. Les campagnes reviennent vers plus de réalisme car la publicité doit faire vendre.

 

Années 2000 : Bousculement et basculement

Le début de l’ère Internet permet de redécouvrir des campagnes qui transportent l’esprit, le cœur et l’âme. Tout message doit être un divertissement, sinon il est aussitôt oublié. Pour ce faire, on ne fonde plus l’efficacité de la publicité sur la fréquence de diffusion mais sur l’humour, l’engagement et les sentiments.

 

Témoignages d’anciennes étudiantes

Nous retiendrons principalement de l’intervention de Justine et de Joëlle qu’il ne faut pas avoir de préjugés sur les différentes entreprises qui s’offrent à nous. Si le secteur de l’événementiel a plutôt le vent en poupe, il ne faut pas négliger ceux de l’industrie ou de la finance car même s’ils sont beaucoup moins glamours, ils peuvent s’avérer être tout autant formateurs.

Par ailleurs, Léa et Maud ont témoigné de leur expérience au sein d’une start-up. Elles nous ont expliqué qu’il faut aussi savoir se lancer dans des projets novateurs. En effet, ces derniers peuvent nous apporter une expérience non négligeable car tout est à faire. Alors même si le pari est risqué, n’hésitez pas à tenter l’expérience !