Études en France : focus sur les étudiantes Campus France de la LP CP&ON

Chaque année, la France accueille des milliers d’étudiants étrangers venant des quatre coins du monde à la quête de savoir. En 2022, la France affiche une augmentation record du nombre d’étudiants internationaux avec 400 026 étudiants pour la rentrée 2022 et devient ainsi le 5ème pays à accueillir le plus d’étudiants internationaux dans le monde après la Chine, l’Inde, le Vietnam et l’Allemagne. Le pays avait pourtant connu une légère baisse de ce nombre durant la période du Covid-19 mais les choses semblent revenir de plus en plus à la normale.

Campus France est une agence nationale française chargée de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger et de l’accueil des étudiants et des chercheurs étrangers en France. Placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, Campus France est représenté dans 124 pays à travers le monde. L’organisation est généralement située dans les ambassades ou les consulats de France et regroupe plus de 370 établissements d’enseignement supérieur français. Il est important de noter que pour pouvoir bénéficier des services de Campus France, il est nécessaire d’être un ressortissant étranger et de vouloir poursuivre ses études en France.

Les missions de Campus France

Campus France est l’intermédiaire entre les universités de la France et le reste du monde. L’agence offre des services tels que :

  • l’information sur les études supérieures et les programmes d’échange en France ;
  • l’aide à la préparation des candidatures ;
  • l’aide à la recherche de logements et de bourses ;
  • l’accompagnement des étudiants dans leur installation et leur intégration en France ;
  • les services de conseils pour les stages et les emplois.
Présentation des étudiantes Campus France de la LP CP&ON

Erica et Nayima sont nos deux étudiantes Campus France qui ont rejoint la licence pour l’année scolaire 2022-2023. Toutes les deux originaires d’Afrique, plus précisément d’Afrique centrale (Cameroun) pour Erica et d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso) pour Nayima, nos deux étudiantes nous partagent leur expérience.

Du commencement des démarches à l’arrivée en France

Les deux étudiantes ont commencé les démarches à la même période, à savoir au mois d’octobre 2021, date qui marque le début des procédures Campus France. La procédure se faisant en ligne, il fallait commencer par s’inscrire sur la plateforme Études en France, puis effectuer le choix des universités qui leur convenaient. Le choix des universités est l’une des étapes cruciales de la procédure car il faut tenir compte des prérequis des différentes universités et s’assurer qu’on les remplit sur tous les plans. S’ensuit alors des heures et des heures de recherches sur les sites officiels des universités françaises pour trouver celles qui convient le mieux aux projets respectifs des étudiantes. « On a droit à 7 universités dans notre panier de formation. » dit Erica.  Une fois cette étape validée, il faut se présenter aux agents de Campus France pour la vérification des pièces administratives. Les inscriptions prennent fin au mois de décembre, il faut donc s’activer pour soumettre son dossier à temps. La dernière étape est le passage d’un entretien pré-consulaire : une étape aussi importante que stressante car c’est à travers cet entretien que le dossier sera validé ou non par les autorités compétentes de l’ambassade ou du consulat.

« Pour réaliser tout cela, des réunions de préparation sont organisées par Campus France, l’occasion d’éclairer nos lanternes » confie Nayima qui avait assisté assidûment à toutes les réunions de son espace Campus France.

Après l’entretien vient la période des réponses des universités choisies. Certains s’en sortent avec plusieurs acceptations tandis que d’autres n’obtiennent que des refus. Bonne nouvelle pour Nayima et Erica, elles ont été acceptées à l’IUT Nancy Charlemagne de Nancy. Des réunions de préparation du départ en France sont rapidement organisées.

Le mois de juillet 2022 arrive et c’est désormais le moment de préparer les pièces administratives pour les démarches consulaires. Cette période étant également celle des vacances scolaires, les demandes de visas sont nombreuses et le personnel réduit : résultat, les demandes prennent du temps avant d’être traitées. Finalement, nos deux étudiantes arrivent début septembre en France et intègrent la LP CP&ON.

 Les cours et la vie en France

« Les cours se passent bien, j’essaye de m’adapter au système qui est un peu différent du système que j’ai connu auparavant, mais tout se passe bien et j’apprends de nouvelles choses que je trouve super intéressantes. Je m’adapte de plus en plus à la vie en France. Les débuts étaient certes difficiles parce que se retrouver dans un environnement qui diffère du nôtre n’est pas toujours facile, mais plus le temps passe, plus je m’y habitue et j’espère que les choses se passeront bien pour moi » confie Nayima. Quant à Erica : « Le système français est différent du système camerounais, mais je ne m’en sors pas mal. La vie en France se passe bien et je m’intègre de plus en plus. J’espère également que tout ira bien pour moi ».

Nous souhaitons à ces jeunes étudiantes beaucoup de succès dans cette nouvelle aventure qui a débuté pour elles !

Site internet de Campus France

Article rédigé par Nayimatou Fatima TRAORE