Instagram : la carte postale des territoires ?

Instagram : la carte postale des territoires ?

Le réseau social Instagram est très utilisé actuellement, que ce soit par des particuliers, des marques ou des organismes territoriaux. Après notre article sur les offices de tourisme et leur stratégie d’accueil numérique , nous allons désormais analyser l’utilisation de ce média dans le secteur du tourisme.

Aujourd’hui, Instagram c’est 800 millions d’utilisateurs mensuels actifs et 500 millions d’utilisateurs quotidiens dans le monde, selon l’incontournable Blog du Modérateur . Le taux d’engagement sur Instagram est 58% plus élevé que celui de Facebook et 95 millions de photos et vidéos sont postées chaque jour.

Sur Instagram, 64% des usagers postent des photos de leurs voyages (73% pour les moins de 35 ans). Et 34% des français utilisent Instagram comme source d’inspiration pour trouver la destination de leurs futurs voyages (51% pour les moins de 35 ans). Ce média social est aussi un moyen de s’évader en consultant son smartphone, ce que l’on fait à de nombreuses reprises dans la journée.

Quels apports et avantages pour un territoire ?

Dans notre société actuelle, l’importance de l’image se ressent fortement. L’image interpelle, elle demande une attention particulière et c’est un moyen de capter l’intérêt. Ainsi, le partage d’images est un bon moyen d’accroître sa notoriété pour les structures touristiques. Mais aussi de gérer le positionnement de marque des territoires sur Internet.

De nombreux avantages à l’utilisation d’Instagram peuvent être appréciés par les organisations de promotion touristique:

  • Développer son image de marque
  • Renforcer sa relation avec les touristes
  • Créer des contenus visuels mettant en valeur les particularités du territoire
  • Augmenter sa présence numérique auprès des voyageurs

Les Offices de Tourisme et Comités Départementaux ou Régionaux de Tourisme ne postent pas uniquement des contenus créés par leurs équipes. Ils font des partenariats avec des influenceurs pour qu’ils partagent leurs aventures sur Instagram. Cela touche des publics qu’il peut être difficile d’interpeller sans cet outil. En effet, les images postées sur le réseau social peuvent paraître de ce fait plus authentiques, proches de la réalité vécue ou imaginée de ces territoires, que celles diffusées dans les plaquettes touristiques classiques.

Post photo Dijon

Capture d’écran d’un post partageant une photo de Dijon prise par des influenceurs

Même sans faire de partenariat, il est fréquent que ces organismes partagent des photographies d’habitants du territoire ou de visiteurs. Pour cela, il est indispensable de trouver un hashtag fédérateur et représentatif de la marque, l’endroit que l’on veut promouvoir. Il est important d’inciter les utilisateurs du réseau à se servir de ce hashtag. Grâce à cela, ils vont pouvoir repérer les comptes publiant des photos de leur territoire, liker les photos et les commenter pour se faire connaitre.

Capture d'écran d'un post du compte Nancy Tourisme

Capture d’écran d’un post du compte « Nancy Tourisme »

Plusieurs fonctionnalités pour divers types de contenus

Le réseau social offre la possibilité d’utiliser des filtres ou des applications complémentaires permettant la retouche de photo sur smartphone. Des visuels de qualité et bien travaillés sont généralement postés contrairement à l’application Snapchat. Sur cette dernière, les images sont plutôt postées instantanément et sans travail de l’image. En revanche, sur Instagram, les images ne doivent pas avoir l’air « parfaites » et très retouchées par un logiciel pour paraître authentiques.

Par ailleurs, les images liées au voyage et à la cuisine constituent une grande partie des contenus postés sur Instagram. Ainsi, c’est une façon de pouvoir promouvoir la gastronomie, les paysages, les balades à faire et le patrimoine d’un territoire.

Capture d'écran d'un post de "La Côte-d'Or J'adore"

Capture d’écran d’un post du compte « La Côte-d’Or J’adore »

Depuis peu, le réseau permet aussi de mettre des stories (publications éphémères qui durent 24 heures seulement, elles sont destinées à inciter les internautes à publier de manière plus spontanée) à la une. Les stories permettent de publier plus de contenu sur une courte durée sans surcharger le fil d’actualité de ses abonnés. Mettre une story à la une correspond à la mettre en avant sur le compte concerné et la laisser un certain temps sur le profil.

 

Capture d'écran d'un post du compte "We Love Bourgogne"

Capture d’écran d’un post du compte « We Love Bourgogne »

Un lien avec les citoyens

Diverses actions peuvent être mises en place pour animer la communauté :

  • Organiser des concours sur un thème avec un hashtag défini (et faire remporter un week-end dans la destination en question, par exemple)
  • Être en lien avec les autres structures touristiques de sa région et avec Igersfrance (communauté regroupant les instagramers, utilisateurs d’Instagram), et les villes proches qui ont un compte igers propres à elles-mêmes comme igerslyon
  • Organiser des Instameet. Ce sont des rencontres entre instagramers où ils peuvent faire une activité permettant de découvrir le territoire. Mais aussi partager leurs astuces pour publier de bons contenus et donner leurs retours d’expérience.

Tous ces contenus publiés sur Instagram peuvent aussi être repris sur d’autres supports, prints ou numériques. Par exemple, sur d’autres réseaux sociaux ou être mis en avant sur le site internet de l’organisation et sur l’écran de diffusion dans l’office de tourisme.

C’est donc un outil gratuit qui reste toujours autant utilisé, même de plus en plus, contrairement à Facebook par exemple qui est moins tendance qu’il y a quelques années. Cela peut s’expliquer par ses mises à jour fréquentes développant de nouvelles fonctionnalités comme l’effet Boomerang ou l’augmentation du temps des vidéos pouvant être postées. Instagram permet à ses utilisateurs de se glisser dans la peau de spectateur et acteur. Le réseau peut alors se révéler très efficace pour attirer de nouveaux visiteurs et mettre en valeur le territoire.

Aujourd’hui, le réseau social donne la possibilité à certains comptes de passer en mode « professionnel ». Ils peuvent donc faire le lien avec leur site web. De même, ces comptes professionnels disposent d’un moyen de contact par mail venant s’ajouter à la messagerie instantanée déjà intégrée à l’application. Des autres fonctions non-négligeables dans le secteur de la communication.

 

Elisa Rebulliot