LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES : une structure essentielle au bon fonctionnement des communes

On en compte aujourd’hui 222 en France : les Communautés d’Agglomération (CA), également appelées EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) représentent un pilier essentiel au bon fonctionnement des communes qu’elles regroupent. Ces communes s’associent au sein d’un espace de solidarité, en vue d’élaborer et conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d’aménagement de leur territoire.
Dans le Grand Est, il en existe 20, dont la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges (CASDDV). Cette dernière comprend 77 communes, et un peu plus de 76 000 habitants. Elle est issue de la fusion en 2017 de six communautés de communes.
Elle est aujourd’hui présidée par Claude George, qui succède à David Valence, récemment élu député.

Photo d’un conseil communautaire de la CASDDV datant de novembre 2020.

Les missions de la CASDDV sont nombreuses, celle-ci exerçant plusieurs compétences : obligatoires (le développement économique, la politique de la ville, l’aménagement de l’espace…), optionnelles (la construction, l’entretien et le fonctionnement des équipements culturels, sportifs et scolaires ; la protection et la mise en valeur de l’environnement…) et facultatives (l’entretien des voiries, les actions sociales…).

UN SERVICE COMMUNICATION BIEN RODÉ

Pour exercer ces compétences, une bonne stratégie de communication est alors indispensable à l’organisation et au fonctionnement intercommunal. Le service communication de la CASDDV est commun à celui de la ville de Saint-Dié-des-Vosges, et représente une part très importante du budget de la ville. Il compte entre ses murs une dizaine de personnes dont une directrice de la communication, un responsable des relations presse, des graphistes, des webdesigners, plusieurs photographes…

En charge de la communication interne et externe, ces derniers s’occupent :

  • du site web de la CASDDV, créé récemment et régulièrement mis à jour. Il regroupe des informations générales sur l’intercommunalité mais aussi spécifiques selon les vallées (ex: les horaires des 8 sites du Conservatoire Olivier Douchain diffèrent selon les communes)
  • de la page Facebook : (environ une publication par jour), qui recense les actualités des dernières actions de l’agglomération, les comptes rendus des conseils communautaires, les évènements à venir…
  • de la chaîne Youtube : DéodaTV, qui compte plus de 5 000 abonnés. On y retrouve de courts reportages sont réalisés lors d’importants évènements : le dernier conseil municipal, la fête de la musique, le passage du Tour de France féminin… 
  • de la publication de L’Agglo le Mag : chaque trimestre, un magazine est publié pour faire le récapitulatif de toutes les actions menées depuis le dernier numéro, il met en avant une commune et/ou un élu, dresse le portrait d’un habitant de l’agglomération… Il comporte aussi l’édito du président et annonce les évènements et/ou changement à venir sur le territoire
  • des dossiers de presse, à destination des élus des communes 
  • de la newsletter 
  • de la communication de tous les organismes publics de l’agglomération, répartis sur plusieurs communes : les Maisons France Services, les crèches, le réseau de médiathèques, des offices du tourisme…

Questionnés dans le cadre de cette présentation sur ce qui fait que leur service communication est unique, les élus et agents ont répondu que la présence de graphistes au sein du service était un véritable atout Les logos et chartes graphiques de chaque structure (crèches, médiathèques, offices du tourisme etc…) sont « faites-maison » et conçues spécifiquement pour l’établissement, il n’y a donc pas besoin de faire appel à des prestataires externes/privés.

Aussi, La forte présence de la CASDDV sur les réseaux, relayées par les pages des communes, amplifie l’impact des publications. Sous la houlette du cabinet, une forte communication des élus actifs sur les réseaux et qui connaissent le fonctionnement augmentent le nombre de personnes touchées.

Ils ont également souligné l’aspect pratique : le service communication est indispensable à l’agglomération afin de permettre une bonne entente entre les communes et une communication à la fois généralisée (ex : pour les communes qui possèdent une médiathèque faisant partie du réseau Escale, la communication sera la même peu importe la commune) et spécifique (ex : le jour des ramassages des ordures ménagères varie selon les vallées). Enfin, Les évènements sont mis en valeur toute l’année, sur les réseaux comme par le biais de la presse écrite

Le service communication centralisé de l’agglomération et de la ville de Saint-Dié constitue donc un pilier fondamental au fonctionnement intercommunal, mais aussi à la promotion du territoire au-delà même des frontières de l’agglomération, attirant ainsi de nombreux touristes à s’installer au sein de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Alice Perrotey