Octobre Rose : La communication de l’association Cancer du Sein, Parlons-en !

À l’occasion d’Octobre rose, mois de mobilisation contre le cancer du sein, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! créée en 1994 par le groupe Estée Lauder et le magazine Marie Claire, lance pour la 26ème année consécutive en France, une campagne destinée à sensibiliser l’opinion publique sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein et à réunir des fonds pour aider les chercheurs et le personnel soignant.

Si depuis 25 ans d’importants progrès ont été réalisés en faveur de la recherche médicale et l’amélioration de la qualité de vie des malades, il est essentiel de poursuivre ensemble le combat contre la maladie. En effet, selon l’Institut National Du Cancer, le cancer du sein reste le plus fréquent chez la femme avec près de 12 000 décès chaque année en France , mais il est également celui qui entraîne la plus grande mortalité. D’autre part, près de 59 000 nouveaux cas sont dépistés par an, ce qui fait du cancer du sein, un enjeu majeur de santé publique.

Toutefois, détecté précocement, le cancer du sein peut être guéri dans  9 cas sur 10, c’est pourquoi il est important de poursuivre le travail d’information sur le dépistage auprès de toutes les femmes et de faire prendre conscience qu’il existe des gestes simples et quotidiens qui permettent de diagnostiquer un cancer au plus tôt, notamment grâce à l’autopalpation mammaire

Un campagne de communication de grande ampleur

Portée par le slogan “Tous unis par une même couleur”, symbole de solidarité et de mobilisation globale, l’opération de sensibilisation nationale à l’initiative de l’association le Cancer du Sein, Parlons-en ! met un point d’honneur à mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie.

La campagne Octobre Rose, reconnaissable par son mythique ruban rose, déploie d’importants dispositifs de communication : événements de grande ampleur, campagnes d’affichage urbain, productions audiovisuelles, encarts presse, présence sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram Twitter et Youtube).

Le coup d’envoi du mois de sensibilisation a été lancé le 1er octobre avec un grand concert caritatif sur la place du Trocadéro, face à une Tour Eiffel illuminée en rose. Cette action s’est accompagnée cette année, de la mise en place de bornes de collectes mobiles, fournies par la société Heoh qui donneront la possibilité au public du concert d’effectuer des dons en live.

La Tour Eiffel illuminée de rose
Pour l’occasion, La Tour Eiffel s’illumine de rose

Au même moment, démarre l’exposition des photographes finalistes de la huitième édition du concours Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award sur le pont d’Iéna autour du thème « HEROES » qui rend hommage à tous ceux qui luttent contre la maladie et ceux qui les accompagnent au quotidien. Créé en 2012, le concours est devenu un événement artistique et sociétal, qui s’inscrit dans la tradition de la photographie humaniste qui a pour objectif de mobiliser tous les photographes, amateurs et confirmés. À l’issue de chaque édition, un Jury composé de professionnels du monde de la photographie et de personnalités engagées dans la lutte contre le cancer du sein détermine les quarante finalistes du concours, dont les trois lauréats du Jury : le Grand Prix et les deux Prix Accessits. Dès l’annonce des finalistes, la chaîne TEVA met en place un module de votes en ligne sur un site dédié afin que spectateurs et internautes choisissent leur Prix du Public TEVA.


Affiche association Le Cancer du Sein, Parlons-en !

Cette année, l’affiche montre les mains de deux femmes, liées par le ruban rose symbolique très largement diffusée sur les réseaux sociaux, dans la presse et dans la rue. En accompagnement de ces affiches, deux clips de sensibilisation au dépistage sont partagés : la chorégraphie de Kaori Ito sur le titre « Battez-vous » du duo Brigitte, ainsi que la nouveauté de l’édition 2019, un clip avec les femmes humoristes de la chaîne TEVA diffusé sur son antenne. Afin d’accompagner ces différentes actions l’association met en place deux autres dispositifs sur son site internet ; un forum de discussion disponible à toutes les femmes et leur entourage tout au long de l’année ainsi qu’une rubrique « Écrivez à notre Médecin » qui permet aux internautes de poser des questions en privé à un spécialiste de la santé.

Clip Octobre rose 2019 & Brigitte
Déclinée au niveau régional…

Par ailleurs, un grand nombre d’actions sont également mises en œuvre sur l’ensemble du territoire français. Dans le Grand Est par exemple, l’atelier « Palpaction », mené dans les villes de Metz, Nancy, Saint-Avold ou Strasbourg aide les femmes à s’approprier les bons gestes de l’autopalpation sur Rosie, un buste de silicone dans lequel se dissimulent tumeurs et nodules révélatrices d’un cancer. Dans la ville de Charleville-Mézières, ce sont 1300 parapluies qui ont été déployés au-dessus de la rue du Moulin au centre-ville afin de sensibiliser les passants. À la fin du mois, ceux-ci seront mis en vente au profit des associations de lutte contre le cancer du sein.

Des dons toujours plus importants

Octobre Rose est également un moyen efficace pour l’appel aux dons. Depuis 2003, Les Prix Ruban Rose, financés grâce aux efforts des membres fondateurs de l’association, des partenaires qui rejoignent la campagne Octobre Rose chaque année mais aussi par les dons des particuliers via la plateforme officielle de crowdfunding en ligne ont permis de faire considérablement évoluer la recherche fondamentale et clinique, de faire des progrès en terme d’innovations, de techniques de dépistage et de chirurgie réparatrice. C’est ainsi qu’en 2019, l’association remettra 550 000 euros à travers ses Prix Ruban Rose, ainsi que 180 000 euros pour une nouvelle bourse de recherche.

En parallèle, de nombreuses marques solidaires comme Kusmi Tea, BirchBox ou encore Clinique proposent des éditions limitées aux packagings revisités dont une partie des bénéfices sont reversés à l’association.

Enfin, de nombreuses marches et courses sont organisées durant tout le mois d’octobre et dont les bénéfices seront adressés aux associations de Ligue contre le cancer.

En somme, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! déploie une très large palette de stratégies de communication, de la plus traditionnelle à la plus innovante, afin d’obtenir la plus grande exposition. Celles-ci sont toutefois complémentaires et favorisent la multiplication des interactions auprès des différents publics. Une présence en ligne via un site internet et les réseaux sociaux est un moyen pour les associations de mieux connaître leurs adhérents et d’en solliciter de nouveaux tout en créant une relation de proximité tout au long de l’année et plus simplement au moment de l’appel aux dons. Les actions dans l’espace public permettent quant à elles de fédérer autour d’une cause commune, d’asseoir l’image citoyenne auprès des cibles et marquer les esprits. Prospecter, fidéliser, entretenir le lien, rien n’est donc laissé au hasard par les associations pour sensibiliser à la cause et faire appel au fonds privés.