Image d'en tête - Licence Professionnelle Communication Publique & Outils Numériques

Témoignage de Marie-Anne JOURON

Témoignage de Marie-Anne JOURON
Marie-Anne JOURON,
étudiante en licence professionnelle Activités et Techniques de Communication option communication publique* en 2011-2012

Marie-Anne JOURON

 

Tout d’abord, pourquoi avez-vous choisi de vous orienter vers les métiers de la communication ?

C’est surtout né d’une rencontre avec un ancien étudiant en communication, lors d’une journée organisée par mon lycée. Ce qu’il avait présenté des métiers de la communication m’avait intéressée.

Quel a été votre parcours universitaire ?

J’ai tout d’abord fait un BTS communication des entreprises, puis une Licence 2 « Culture et communication » et enfin la licence professionnelle Activités et Techniques de Communication (option communication publique).

Que faites-vous actuellement ?

Je suis actuellement assistante de communication pour un service de l’Université de Franche-Comté.

Un bilan sur la formation à l’IUT Nancy-Charlemagne ?

La licence professionnelle a été une année durant laquelle j’ai beaucoup appris dans certains domaines. J’aurais aimé pouvoir en aborder d’autres : à l’époque la formation n’était pas organisée sur le modèle actuel. Ayant choisit l’option communication publique, je n’avais pas de cours de web, ce qui aurait été intéressant. Avoir mêlé ces deux aspects dans l’organisation actuelle de la licence professionnelle est donc une excellente chose.

La licence professionnelle en une phrase ?

Une formation enrichissante !

Avez-vous un conseil pour les – actuels et futurs- étudiants de la licence professionnelle CP&ON ?

Soyez curieux de tout !

 

*ancien intitulé de la licence professionnelle communication publique et outils numériques

Conférence Cap’Com « Construire sa communication au-delà de la réforme territoriale »

Par lpcpon

L’édition 2014 de Cap’Com, rassemblant les communicants de la fonction publique, avait lieu à Nancy et Metz. Une aubaine pour nous ! Certains étudiants ont eu le privilège d’assister à 6 débats ou conférences. En voici la synthèse de ce que chaque étudiant en a retenu. 

Le thème de la conférence donnée le 11 décembre 2014 était “Construire sa communication au-delà de la réforme territoriale”. Elle débutait par un retour avec Mathieu Klein, président du Conseil Général (CG) de Meurthe et Moselle, sur la réforme territoriale engagée depuis 2008. Fort utile pour nos révisions d’avant partiels, il a retracé les grandes étapes de la réforme et fait le point sur l’avenir de nos départements.

DSC02354 18.14.45 2

Ces multiples changements et indécisions quant aux conséquences de la réforme ont été une difficulté de plus pour les services de communication et se sont ajoutés aux difficultés financières dues à la crise. Mathieu Klein a souligné le fait que la communication doit apporter une lisibilité de la réforme territoriale et renforcer le lien entre les intercommunalités et les habitants, sans transposer les inquiétudes des élus dans le débat public. Il faut se concentrer sur le contenu dans un souci d’efficacité et non sur le contenant.

Le point sur « l’Open Data »

Le mardi 9 décembre 2014, l’IUT Nancy-Charlemagne a accueilli Emilie Pawlak (chargée de mission numérique) et Jean-Baptiste Thiébaut (chef de projet et responsable de la Mission TIC) de la Communauté Urbaine du Grand Nancy, qui ont animé une conférence sur « l’Open Data ».

DSC02343

L’open data ou « donnée ouverte » est une donnée numérique, d’origine publique ou privée, produite par une collectivité ou une entreprise. Il en existe de divers formats et de types variables (temps, réel, statistique,…).

Conférence Open Data

Par lpcpon

” Conférence ouverte sur l’Open Data “

OpenData L’IUT Nancy-Charlemagne et les étudiants de la LP CP&ON vous invitent à la conférence « Open Data » animée par Emilie Pawlak, chargée de mission Grand Nancy numérique. La table ronde aura lieu le mardi 09 décembre à 14h en salle 500 et sera ouverte à tous les départements de l’IUT.

Mais qu’est-ce que l’Open Data ?

C’est une donnée qui peut être librement utilisée, réutilisée et rediffusée par tous, mais celle-ci ne peut être altérée ou modifiée. Elle relève du domaine public et privé et est notamment produite par les collectivités, les services publics et les entreprises.

Venez en apprendre plus à la conférence !

Concours de la fonction publique

Conférence lp

Lundi premier décembre 2014, l’IUT Nancy-Charlemagne a accueilli deux professionnels des concours de la fonction publique, venus pour l’occasion expliquer aux étudiants les démarches et les différentes catégories existantes pour intégrer une collectivité publique. Aurélien Lavigne, responsable du service opérationnel concours au Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle, et Sophie Poitier du service des concours du Centre de Gestion ont animé cette conférence.

Chaque catégorie de concours correspond à un niveau différent de responsabilités : la catégorie A, à des fonctions de direction, d’expertise, ou d’encadrement, nécessitant l’obtention d’une licence (BAC+3) pour s’y présenter. La catégorie B, à des fonctions d’applications et d’encadrement intermédiaire, accessible à partir d’un BAC+2. La catégorie C, à des fonctions d’exécution, accessible avec un brevet des collèges, un BEP/CAP voire aucun diplôme.
Ainsi, pour intégrer la fonction publique chacun peut y trouver son compte, à condition de bien préparer le concours au préalable (l’an dernier, le taux d’abstention tous concours confondus frôlait les 50%) puisque le taux de réussite se situe aux alentours des 10%.

Conférence concours de la fonction publique

Par lpcpon
illustration conférence fonction publique

Conférence sur les concours de la fonction publique

« Des questions sur l’accès au métier de fonctionnaire ? On vous répond ! »

L’IUT Nancy-Charlemagne propose aux élèves intéressés une conférence sur les différents concours de la fonction publique (modalités, épreuves, statistiques et conseils) ; de quoi inspirer des envies de carrière.

La conférence sera animée par Aurélien Lavigne, responsable du service opérationnel concours au Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle. Elle aura lieu le lundi 1er décembre à 10h en salle 233 et est ouverte à tous les départements de l’IUT.

Venez nombreux !

Avant-goût du 26e Forum Cap’Com

Avant-goût du 26e Forum Cap’Com


Le 26e Forum Cap’Com se déroulera les 9, 10 et 11 décembre en Lorraine
(Metz et Nancy). Cet événement représente le grand rendez-vous de la communication publique et territoriale de cette fin d’année.

Les thèmes de réflexion ne manqueront pas : «Démêler les relations avec les médias», «Enraciner sa communication dans la mémoire locale»… Une séance plénière de clôture sera consacrée à «l’éthique de la communication publique».

Le Forum Cap’Com sera également l’occasion de remettre le Grand Prix Cap’Com 2014 récompensant la campagne de communication publique lauréate. Cette année, le jury est présidé par l’avocate Corinne Lepage, présidente de Cap21 et ancienne ministre de l’Environnement.

Enfin, les résultats de la grande enquête sur «Les nouveaux élus et la communication», réalisée avec Occurrence en partenariat avec l’Association des maires de France et le Courrier des maires, seront dévoilés.

Pour plus d’information rdv sur www.cap-com.org

Conférence sur le Libre, le compte rendu

Par lpcpon

photo_conf_large

C’est à l’IUT Charlemagne que s’est tenue une conférence sur les logiciels libres le 07 octobre 2014.

Cette intervention, menée par M. Vion, mettait en lumière les origines du libre, ses avantages et désavantages.

 

Qu’est ce que le libre ? 

Le libre est un regroupement de logiciels, de textes ou encore d’images. Le libre est indépendant et créé par une petite communauté qui répond à la demande d’une plus grande, sans en tirer de bénéfice direct.

Nous avons tous déjà utilisé des logiciels libres comme Mozilla Firefox et VLC !

 

Quelques avantages et inconvénients ?

Il y a une grande liberté dans ses usages, son adaptation et amélioration.

Néanmoins, les logiciels libres présentent également quelques inconvénients par rapport aux logiciels non libres : incompatibilité entre avec des outils de logiciels non libres, certaines plateformes ne sont pas assez développées etc.

 

plan_serre

 

Retrouvez ci-dessous le diaporama de la conférence :

 

Pour plus d’information sur le sujet, nous vous invitons à consulter le site du FSFE (Free Software Foundation Europe).