Rencontre avec le Sénateur Olivier Jacquin

Photo Olivier Jacquin

Olivier JACQUIN – © Le Républicain

Ce Mardi 9 Janvier 2018, les étudiants de la LP CP&ON ont eu l’honneur de recevoir le sénateur PS de la Meurthe-et-Moselle, Olivier Jacquin. Adjoint au maire de Limey-Remenauville depuis 2001, il devient président de la Communauté de communes des Trois Vallées, puis président de la Communauté de communes du Chardon Lorrain, de 2011 à 2016. En 2017 il est président de la nouvelle Communauté de communes Mad et Moselle. Élu conseiller général du canton de Thiaucourt-Regniéville en Meurthe-et-Moselle le 28 mars 2004, Olivier Jacquin est réélu en mars 2011. Désigné candidat tête de liste pour le PS, il est élu sénateur de Meurthe-et-Moselle le 24 septembre 2017. En situation de cumul de mandats, il abandonne son mandat de président de la Communauté de communes Mad et Moselle ainsi que son mandat d’adjoint au maire de Limey-Remenauville. Ensuite, le sénateur nous a expliqué le fonctionnement du Sénat ainsi que son rôle et ses missions. 

 

photo du Sénat

Le Sénat – © Humanite / Photo : Charles Platiau/AFP

Le Sénat est une assemblée représentative. C’est la deuxième chambre du Parlement en France, la première étant l’Assemblée Nationale, composée de Députés. Ce système de double représentation de la France et des français est appelé le «bicamérisme». Ce mot vient du latin composé du préfixe «Bi» qui signifie deux fois et «Camera» qui veut dire chambre. C’est donc un système politique basé sur un pouvoir législatif, le Parlement, constitué de deux assemblées dont les membres sont désignés selon des modes différents. Ainsi, les députés de l’Assemblée Nationale sont élus au suffrage direct universel, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours par tous les français âgés de 18 ans au moins, jouissant de leurs droits civils et politiques et n’étant pas dans un cas d’incapacité prévu par la loi.

En revanche, les sénateurs, quant à eux, sont élus pour 6 ans, au suffrage universel indirect par environ 162 000 grands électeurs composés de députés, conseillers régionaux, conseillers départementaux, conseillers municipaux. Depuis l’entrée en vigueur de la constitution de la Cinquième République en 1958, les sénateurs et les députés, sont détenteurs du pouvoir législatif. Ils votent les lois (projet de loi) et en proposent. En cas de refus d’un projet ou d’une proposition de loi par l’Assemblée nationale, le texte est renvoyé à l’Assemblée nationale pour être amendé. Si le désaccord persiste, une commission parlementaire mixte paritaire est créée, composée de 7 députés et de 7 sénateurs. Si aucun accord ne peut alors être trouvé, c’est finalement l’Assemblée nationale qui vote la loi selon les termes de son choix, et non le Sénat.

logo du mouvement des élections sénatoriales d'Olivier Jacquin, "Avec vous, pour nos communes"   Enfin, il nous a exprimé sa manière de communiquer auprès des habitants. Il est important pour lui de garder un lien avec les habitants, d’aller à leur rencontre, d’être à l’écoute, de comprendre de ce que la personne attend de l’élu et surtout d’être sincère avec les électeurs. Pour appuyer son propos il a cité Abraham Lincoln : «Aucun homme n’a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge.» Selon Olivier Jacquin, communiquer lui permet de rendre compte de ses actions et d’expliquer ses choix politiques, ses engagements tenus ou non tenus. C’est aussi être capable d’identifier les relais d’opinion d’influence qui vont permettre d’aider dans la diffusion des messages politiques. Le porte à porte pour le sénateur a été un moyen très efficace pour découvrir le territoire. Il lui a également permis de se faire connaître et de comprendre le terrain sur lequel il évolue.

Amandine de Caseneuve