Témoignage de Cindy BROSCHARD

Témoignage de Cindy BROSCHARD

Étudiante titulaire d’une licence générale Information-Communication.

Cindy est une étudiante de la licence professionnelle CP&ON promotion 2014-2015. Elle a toujours suivi un cursus en communication avant d’intégrer la licence cette année.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours universitaire ?

En 2011, j’ai intégré l’Université de Lorraine à Metz (Ile du Saulcy) au sein de la filière Information et Communication. J’ai validé cette licence en 2014.

Qu’est ce qui a motivé votre choix à intégrer cette licence professionnelle ?

Lors de ma dernière année d’université, nous avons dû opter pour une option : journalisme, documentation, création numérique et communication des organisations. C’est cette dernière que j’ai choisi, malgré un grand intérêt pour la création numérique.

Ne souhaitant pas continuer en master j’ai découvert cette licence professionnelle via une ancienne étudiante. C’est justement la réunion de la communication des organisations et de la création numérique qui m’a incité à postuler.

Vous qui avez suivi un premier cursus universitaire en communication, quelles étaient vos attentes particulières quant au contenu de la formation ?

Je souhaitais approfondir mes connaissances en matière d’organisation (notamment concernant la gestion de crise et l’événementiel) et apprendre à utiliser des outils numériques (en savoir plus sur l’HTML notamment, découvrir le travail de programmation et continuer à pratiquer de la PAO).

Quelques mois après avoir intégré la licence professionnelle, quel bilan faites-vous de cette formation? Quels sont les points positifs à souligner et un éventuel regret ?

La LP CPON a su fournir un nombre égal de cours de communication et d’informatique, ce qui permet à mon sens de satisfaire les attentes et de combler les lacunes de chacun des étudiants. Mon point négatif découle de cet aspect positif : nous pouvons parfois avoir l’impression de survoler des matières (certains UE comportent beaucoup moins d’heures de cours que d’autres).

En quoi vous sentez-vous plus armé aujourd’hui qu’il y a quelques mois pour débuter un stage en communication publique et ensuite suivre votre projet professionnel ?

J’ai la sensation d’avoir les bases nécessaires pour travailler, à moi de les exploiter dans les situations professionnelles à venir .

Quels sont vos projets pour la suite de votre parcours ?

Rentrer dans le monde professionnel tout simplement.

Quel conseil donneriez-vous à un futur étudiant en licence professionnelle CP&ON ?

Je dirais qu’il s’agit plutôt d’un conseil en « général », valable pour tous les étudiants en communication : n’ayez pas peur du travail !

La licence professionnelle résumée en quelques mots ?

Une bonne alternative entre les pratiques communicationnelles et l’informatique.